Aller au contenu principal
2 500 offres disponibles !

 

expérience france témoignage neve

 

Chez Speaking-Agency, nous aimons partager les expériences de nos intervenants. La plupart d’entre eux sont des étudiants internationaux en mobilité dans une grande ville française. Beaucoup sont fascinés par l’Hexagone et souhaitent partager leur culture d’origine.

 

Cette semaine, nous avons recueilli le témoignage de Neve, originaire de New York (Brooklyn).

 

 

 

Bonjour Neve, peux-tu te présenter ?

 

 

Je m’appelle Neve, j’ai 22 ans, et j’ai grandi aux États-Unis. Au lycée, j’ai commencé à apprendre le français pour plusieurs raisons. D’abord parce que j’ai appris que certains de mes ancêtres venaient de France.

 

 

En plus, j’avais dans ma classe une fille de Paris, et nous sommes très rapidement devenues amies. Elle avait fait l’effort d’apprendre ma langue : par respect pour elle, j’ai voulu faire la même chose. Et c’est tellement joli à entendre !

 

 

 

Quand es-tu arrivée en France ?

 

 

Il y a deux ans, en septembre. Pour mon année Erasmus, j’ai choisi de faire un échange à la Sorbonne, en Master in Art History.

 

 

En partenariat avec l’Université de Columbia. J’ai toujours été fascinée par l’Histoire, et à Paris, les vestiges historiques sont partout : on trouve des bâtiments du Moyen-Âge, de la Renaissance, du XVIIIème siècle, etc…

 

 

Nous n’avons pas cette chance aux États-Unis : nos plus vieux monuments ont 200 ou 300 ans. En plus, je n’étais jamais allée en Europe. C’était pour moi l’occasion de découvrir d’autres villes, comme Bruxelles, Londres ou Amsterdam.

 

 

 

Tu as été surprise ou frappée par quelque chose à ton arrivée ?

 

 

D’entendre parler français partout (rires) ! Au départ, on a toujours une drôle de sensation. Et je n’étais jamais allée aussi loin de chez moi. Puis, en me promenant dans la rue les jours suivants, j’ai été frappée par l’élégance des parisiennes : avec des vêtements assez simples, elles arrivent à créer quelque chose de très joli. Elles méritent vraiment leur réputation.

 

Par contre, évidemment, je savais que tous les Français ne portaient pas de marnière et ne mangeaient pas des escargots ! 

 

Autre grosse surprise pour moi , c’est l’accès à la culture : j’ai eu la chance de grandir à New York, mais dans la plupart des villes aux  États-Unis, il n’y a pas autant de musées ou de bibliothèques. Et parfois, cela revient très cher alors qu’à Paris, les étudiants ont plein de réductions ! Pour ça, la France c’est génial !

 

 

 

Tu as quand même eu quelques galères ?

 

 

Un peu pour le logement 😊 Lorsque j’étais encore aux États-Unis, je ne voulais rien accepter avant d’avoir visité sur place. Du coup, je suis restée trois semaines dans une auberge de jeunesse. C’était sympa, mais je voulais avoir ma propre chambre et vraiment m’installer. Heureusement, j’ai trouvé une bonne colocation dans le 12ème arrondissement : en plus, nous étions toutes des étrangères : j’étais avec une Canadienne et une Brésilienne 😊

 

 

 

Comment as-tu entendu parler de Speaking-Agency ?

 

 

À la Sorbonne, je suis rapidement devenue copine avec Tarah, une fille qui venait de San Francisco. Elle cherchait un job de babysitter pour son année à Paris. Puis elle a entendu parler de Speaking-Agency, une entreprise qui encourage les nounous à parler dans leur langue avec les petits qu’elles gardent.

 

J’adore les enfants, et c’était l’occasion pour moi de parler un petit peu anglais. Au bout d’un moment, votre langue maternelle vous manque, c’est normal 😊
Du coup, j’ai passé un entretien, puis j’ai rencontré la famille Chancelier, qui vit à Courbevoie, à côté de La Défense.

 

 

 

Comment s’est passée l’expérience avec la famille ?

 

 

Je devais garder le petit Théo, qui avait six ans à l’époque. Il commençait à apprendre à lire et à écrire en français, et ses parents souhaitaient qu’il apprenne ses premiers mots en anglais. Du coup, je consacrais une partie de la garde à des jeux entièrement en anglais, et Théo adorait ça. Très vite, il en redemandait, même lorsque je devais partir !

 

La famille m’a très bien accueillie : ils m’ont même emmenée en week-end en Bretagne, leur région d’origine. J’ai pu voir Saint-Malo et le Mont Saint-Michel, j’ai adoré ! 😊

 

 

 

Quels conseils tu donnerais pour les jeunes qui hésitent à franchir le pas ?

 

 

Vivre à l’étranger est une expérience unique ! Je peux comprendre que cela fasse un peu peur, mais dites-vous que vous ne vivrez peut-être pas cette expérience 20 fois dans votre vie ! Je n’oublierai jamais mon année en France : je me suis fait plein d’amis, j’ai rencontré une famille formidable, et j’ai fait plus qu’une simple garde d’enfants.

 

 

J’ai réussi à créer un lien avec Théo, et on se fait encore des Skype de temps en temps pour garder le contact, avec lui et ses parents 😉

 

 

Rejoignez l'aventure Speaking-Agency !  Cliquez ici pour candidater
 

Ajouter un commentaire

Le code langue du commentaire.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Derniers articles

Noël dans le monde

Et si vous profitiez des fêtes de fin d'…

Besoin d’un garant ? Louez avec le meilleur des garants : Garantme

Garantme c'est la solution de caution pour…

Le calendrier de l'avent

Créez un calendrier de l'avent avec les…